Araignée – Mousse

C’est la saison des mousses, petits araignées mâles du printemps de moins de 2 ans, juste après l’ultime mue. Pour moi la chair de crabe la plus délicate qui existe, d’une finesse extraordinaire,  loin devant homard ou langoustine. Seul inconvénient est le temps de les décortiquer.

Pour des petites amuses bouches :

2 mousses, jeter dans l’eau salée bouillante et cuire 11 à 15 min à frémissement.

Laisser refroidir et décortiquer.

Peler un pamplemousse à vif et couper les suprêmes en petits dés.

Mélanger délicatement  la chair de crabe avec le pamplemousse et 1 à 2 cuillères à soupe de mayonnaise (1 jaune d’œuf pour 125 g de l’huile de pépins de raisin) ou alternativement une càs de crème épaisse.

Y ajouter des herbes aromatiques comme ciboulette ou cerfeuil.

Assaisonner sel et poivre de Timut.

Peut être servi sur une feuille d’endive.

Déguster avec l’apéro.


9

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calcul anti-spam *